Publié le

Incidences

Project Incidences, 2016-2018

Incidences, silver print contact on Baryta paper, 11x15cm, 2017

L’idée de départ était de réaliser des images à partir d’une litophanie : une technique du XVIIIe siècle qui permet de créer des images en bas-relief sur de la porcelaine grâce à un système de rétro-éclairage.

J’ai décidé d’adapter cette technique à l’imprimante 3D. Je crée donc un échantillon pour tester la transparence de l’objet (petite cible PLA blanche, 4 niveaux d’épaisseur). En testant l’objet, je trouve un intérêt singulier pour le fil qu’il produit, une fois agrandi. L’idée est de réaliser des images à partir de cet objet par impression argentique.

Le processus de vérification est en cours : impression par contact, puis par agrandissement. L’accident sur l’objet (une déchirure) ouvre le champ des possibles : l’objet de vérification devient l’objet d’expérimentation. Nous entrons dans la matière, nous découvrons un paysage. L’échelle est brouillée.

Les images ont des statuts différents : recherche d’un signe (petit format), recherche d’un paysage (moyen et grand format).

(ENG)  The initial idea was to make images from the litophane : eighteenth century technique that produces bas-relief images on porcelain with a back-lighting system.

I decided to adapt this technique to the 3D printer. Therefore, I create a sample to test the item’s transparency (small white PLA target, 4 levels of thickness). By testing the item I find a singular interest for the thread it produces, once enlarged. The idea is to make images based on this item by silver-based printing.

The verification process is on its way : contact printing, then enlargement. The accident on the item (a tear) opens the possibles field : the verification item becomes the experimentation item. We enter the matter, we discover a landscape. Scale is muddled.

The images have different status : search for a sign (small format), search for a landscape (medium and large formats).